crop_Paul-Kerensa_photo-adjust.jpg

Vous pourriez voir votre bizarrerie médicale comme un handicap ou un caprice de la nature, un léger obstacle ou un arbre gigantesque tombé au milieu de votre route. Quoi qu’il en soit, dans l’idéal, il faut limiter au maximum ce qui peut nous empêcher de faire ce que nous désirons accomplir. La vessie ne gagnera pas, etc. Alors moi, cet été, j’ai décidé que j’allais assister à un festival de musique.

J’ai 39 ans. J’ai donc déjà bien dépassé la moyenne d’âge des festivals de musique, mais parfois, oui, les seniors sont acceptés. J’ai un vieil ami qui ne résiste pas au Burning Man, mais c’est un voyageur expérimenté, il aime la musique, et il est heureux de rouler sa bosse avec son seul sac à dos et sa vessie ordinaire prétentieuse. Bonne chance à lui.

Un grand nombre d’entre nous vivront heureux même s’ils ne participent jamais plus à un festival de musique. Mais si votre groupe préféré y joue, ou si vos amis y vont, et si vous ne voulez pas passer à côté de ça, ou - je ne sais pas - si vous gagnez des tickets que vous ne voulez pas refuser, voici quelques conseils de la part de quelqu’un qui y est allé, qui a utilisé des sondes, qui l’a vécu, et qui peut vous raconter comment ça s’est passé. (En tout cas, qui a survécu jusqu’ici. Qui sait les ravages invisibles que cela a provoqué ? En espérant avoir abîmé seulement les tympans...)

Tout d’abord, si vous voulez y aller, faites-le. Les festivals sont de plus en plus inclusifs. De plus en plus d’événements font de leur mieux pour accueillir les personnes en fauteuil roulant ou souffrant d’autres handicaps. Dans le monde du théâtre, les mises en scène vont même jusqu’à s’adapter aux autistes en réduisant le volume sonore et en utilisant un éclairage plus doux. Dans les festivals en plein air, ce serait un peu compliqué de miser sur le calme, mais on trouve de plus en plus des aires de repos, des toilettes pour handicapés, et des sentiers ou des allées afin que les voies d’accès ne soient pas uniquement de l’herbe. Ça s’est même franchement amélioré depuis la dernière fois où j’y suis allé il y a 20 ans.

Les conseils envoyés par les organisateurs du festival ? Je les lis plus qu’avant. Je retiens même certaines phrases. Quand il est écrit de planifier à l’avance, d’emporter de l’eau, d’arriver tôt pour éviter les files d’attente - j’imagine que ces phrases sont soulignées, en gras et en gros caractères. Attendez-vous à ce qu’il y ait la queue mais essayez de l’éviter autant que possible. L’attente est-elle plus courte à une autre entrée ? Ou y a-t-il un accès prioritaire pour les personnes handicapées ? (Vous n’avez pas toujours besoin d’un justificatif médical - parfois il suffit d’un sourire charmeur, d’une bonne histoire sur votre vessie capricieuse et d’avoir le courage d’agiter une sonde au visage d’un vigile.)

Certains événements musicaux interdisent les bouteilles d’eau qui viennent de l’extérieur. J’ai déjà tenté le coup et réussi à faire passer une bouteille d’eau dans mon pantalon cargo (ces poches aux genoux, une idée de génie). Le pire qu’ils puissent vous demander c’est de la jeter - et j’ai déjà fait le coup de dire que j’avais besoin de ma bouteille d’eau pour des raisons urologiques. Ça peut marcher. Si ça ne fonctionne pas, le pire qui puisse arriver est que vous soyez obligé d’acheter de l’eau à un stand sur place (pour le prix d’une petite voiture).

Pour moi, à cette étape de ma vie, je préfère de beaucoup m’asseoir plus loin de la scène que de rester debout devant. Mais c’est juste moi (et plusieurs milliers d’autres personnes ayant dépassé la première moitié de leur vie). Où que vous vous installiez, si vous venez pour un groupe en particulier, ça vaut la peine de savoir à l’avance à quelle heure ils passent à peu près - utile pour planifier votre pause pipi. La prochaine fois, nous irons voir à quoi ressemblent ces toilettes - et oh bon sang, elles sont en piteux état...

The opinions expressed here are of a personal and anecdotal nature, and are in no way a substitute for professional medical advice. You should always consult your doctor or nurse if you have any questions.

S'adapter au cathétérisme peut être difficile. Vous n’avez pas à le découvrir seul. Communiquez avec à un membre de l'équipe de soutien me+ au 1-800-465-6302.