crop_Paul-Kerensa_photo-adjust.jpg

Avant la chambre, la salle de bains…

Il vaut mieux informer, ne serait-ce que dans les grandes lignes, votre partenaire de votre « médicalisation » avant toute « chambrisation ». Là encore, le manque d’information et les suppositions peuvent causer de l’incertitude, alors je serais partant pour un peu de pédagogie : être honnête, mature et rassurant. Si vous n’avez pas de problème avec ça, pourquoi votre partenaire devrait-il/elle en avoir ? (Bon, peut-être que vous avez un problème avec ça - mais il y a un moment et un lieu pour les problèmes.) Moi ? J’en rigole. J’ai cette étrange cicatrice. Ouais, j’ai été attaqué par deux requins à la fois, et alors ? Et j’ai fait le Vietnam - je ne vous l’avais pas dit ?

Le secret réside aussi dans un minimum de préparation. Si vous n’êtes pas chez vous, veillez à prendre tout ce dont vous avez besoin, des sondes et tout autre accessoire nécessaire, soit dans la salle de bain, soit dans la chambre à coucher. Cette préparation pourrait être l’ennemie de la spontanéité… mais vous savez ce moment dans les films où la femme va dans la salle de bains pour « enfiler quelque chose de plus confortable » ? Eh bien ce qu’on ne voit jamais dans les films, c’est que toute la préparation a lieu à ce moment-là, pour tous les couples. Les films ne le montrent pas, mais il y a aussi la panique de dernière minute, la mise en beauté, les auto-encouragements, les moyens de contraception… et c’est là que les utilisateurs de sonde et autres « urineurs » ordinaires peuvent avoir besoin de se soulager avant la rencontre.

Soyons honnêtes : les sondes, les stomies, etc. n’ont jamais permis à quelqu’un de se sentir sexy. Cet « appareillage » n’est à la mode que dans 50 Nuances. Mais le sexe et le fait d’être sexy sont deux choses différentes, donc je ne laisserai pas le second dicter le premier. Non, les sondes n’ont pas été conçues pour être sexy. Mais elles sont désormais conçues pour être discrètes, pour que le sondage ne soit pas plus perturbant que la vidange classique d’une vessie ordinaire.

Pour certains d’entre nous, la contraception peut nécessiter une adaptation, ou il faut envisager des positions différentes. Votre état de santé peut en éliminer certaines. Mais tout ira bien. Et si vous n’arrivez pas à faire la posture de l’arbre du yoga... faites ce qui fonctionne pour vous.

The opinions expressed here are of a personal and anecdotal nature, and are in no way a substitute for professional medical advice. You should always consult your doctor or nurse if you have any questions.

S'adapter au cathétérisme peut être difficile. Vous n’avez pas à le découvrir seul. Communiquez avec à un membre de l'équipe de soutien me+ au 1-800-465-6302.