crop_Paul-Kerensa_photo-adjust.jpg

C’est la saison des vacances !

Bon, ça dépend de l’endroit où vous habitez dans le monde. Et du moment où vous lisez ceci. Et de la météo. D’accord, c’est forcément les vacances quelque part – et notre état de santé ne doit pas nous empêcher de voyager si c’est ce que nous désirons. Même s’il y a quelques nids-de-poule sur le chemin, quelques obstacles à contourner… les routes d’Europe sont à vous ! Donc, jusqu’à ce qu’on invente une application qui indique les toilettes les plus proches où que l’on soit dans le monde (en fait, ça existe – il y a Toilet Finder et Flush pour ça, mais je n’ai encore utilisé ni l’une ni l’autre, alors ne m’en veuillez pas si elles vous envoient juste vers la bouche d’égout la plus proche), il y a d’autres moyens pour voyager en toute sérénité.

Tout d’abord, où aller ? Personnellement, je préfère rester en Europe.

L’Europe est relativement proche de chez moi, de sorte que si ça part en vrille (la santé, hein, pas l’avion), je peux retrouver le confort de mon lit/d’un lit d’hôpital en à peine quelques heures, plutôt que d’attendre ma correspondance dans la steppe kazakhe. J’ai aussi organisé des vacances plus risquées – au Kenya, à Bahreïn, un autotour d’un mois à travers les États-Unis... Tout est faisable, il faut juste être un peu plus prudent et faire attention. Cela suppose de blinder la valise avec des sondes (j’ai des sondes différentes pour la maison et « l’extérieur », donc j’en prends beaucoup des deux mais je prévois plus de sondes pour « l’extérieur », parce que je vais me balader).

L’assurance voyage est indispensable. Certains assureurs ne couvrent pas les pathologies préexistantes, mais d’autres le font moyennant une surprime. Je fais appel à Top Dog, mais il en existe d’autres. Cela vaut la peine de comparer, tout en étant honnête concernant votre état de santé afin d’être sûr d’être couvert. Bons voyages !

The opinions expressed here are of a personal and anecdotal nature, and are in no way a substitute for professional medical advice. You should always consult your doctor or nurse if you have any questions.

S'adapter au cathétérisme peut être difficile. Vous n’avez pas à le découvrir seul. Communiquez avec à un membre de l'équipe de soutien me+ au 1-800-465-6302.